Mission accomplie : de l’air sain dans l’imprimerie

Première application réussie d'un système de filtration du brouillard d'encre dans la salle d'imprimerie

Le brouillard d’encre est présent dans pratiquement toute salle d’imprimerie. ll gêne non seulement les équipements techniques, mais aussi le personnel.

Les performances des machines à imprimer offset augmentent sans cesse. Et cette situation entraîne aussi une plus forte émission de brouillard d’encre dans les salles d’imprimerie, en raison des plus hautes vitesses d’impression. À des niveaux de performance élevés, d’innombrables gouttelettes d’encre minuscules se détachent du moulin à cylindres et parviennent ainsi dans l’environnement des machines à imprimer. Les personnes et la technique sont ainsi soumises à une dégradation non voulue de la qualité de l’air, encore plus lorsque l’imprimerie utilise des encres U.V.

Jusqu’ici, les constructeurs de machines n’ont pas réussi à remédier à ce problème majeur. Et de nombreuses imprimeries n’en ont pas encore pris conscience. Il en va autrement de Benni Wolfensberger, de l’entreprise J. E. Wolfensberger AG, à Birmensdorf, qui ne laisse plus son personnel dans le brouillard.

 

30 fois moins de particules contaminantes grâce à la solution de FILTRACON®

L’objectif de Wolfensberger : protéger le personnel. Mais comment ? En faisant tourner les machines plus lentement ? En les arrêtant au bout de quelques jours de service pour remplacer laborieusement les tapis filtrants ? Ce n’est pas très concluant. FILTRACON® avait la meilleure solution, et celle-ci lui a même valu une place sur la couverture du magazine « Druckmarkt » : aspirer le brouillard d’encre là où il se forme, directement sur le moulin à cylindres de la machine. Notre installation sur mesure réduit depuis la fin de l’été 2018 la contamination d’un facteur 30, un résultat extraordinaire. Gianni Fazzone, le fondateur de FILTRACON®, a effectué les mesures et les calculs avec un équipement de pointe. Benni Wolfensberger exprime sa satisfaction : « Lorsqu’on prend tout en compte, l’amortissement de l’investissement demande juste une année. »

 

Lisez tout l’article sur notre projet dans le secteur graphique dans le magazine Druckmarkt, à partir de la page 36 : http://www.druckmarkt-schweiz.com/index.php?Pos=202&NavPos=20&SPos=10&Heft=105

 

Quel est votre défi ? Contactez-nous !

 

Inscrivez-vous à notre bulletin périodique FILTRAFLASH pour être au courant!